20/02/2008

Avoir un coup... de pub !

 

Je peux donner l'impression de vouloir m'acharner sur la STIB mais la fréquentation plus assidue que j'en fais en ce moment  la rend d'avantage sujette à réflexion...En cette journée particulièrement polluée et ensoleillée, j'ai donc laissé la voiture à la maison et profité de l'escapade.

 

L'image et le phénomène se produisent à la station Porte de Namur toujours... Peut-être qu'il s'agit d'un phénomène limité, voir expérimental....

Toujours est-il qu'alors que l'on s'interroge sur la place de la publicité dans les médias de service publics, la STIB passe à un stade plus offensif dans le déploiement d'espaces publicitaires...

Alors que jusqu'à présent la société de transport ouvrait quelques espaces publicitaires au secteur culturel, à ses propres produits (« Noctis » par exemple) ou l'un ou l'autre produit disponible en grande surface.... Voici maintenant qu'une grande enseigne financière (particulièrement envahissante, elle aussi, avec son lion, pour l'instant) se placarde en long et en large (et ce n'est pas un euphémisme)...

 

Ce qui peut laisser franchement dubitatif, si l'on pousse un peu le regard, c'est qu'il s'agit particulièrement de vanter les produits de cette banque en matière ....d'assurance auto ultra avantageuse... ! Où l'on ne voit que des visages en pleurs.... !

Surréaliste... Non pas les visages mais la présence de tels messages en ces lieux...

 

Mais point de rififis, toute  rentrée financière est bonne à prendre !?  Mais quelles seront les limites ? Là aussi, il y a une ligne rouge... Pub à tout prix ? Rentabilité ?

 

Oui c'est certain tout augmente : la dotation des pouvoirs publics[1], la participation des consommateurs (les prix) et les recettes publicitaires manifestement....

 Et la qualité du service ? Augmente-t-elle en proportion ?

Addendum: Ce 19 février, je découvre avec soulagement que je ne suis pas le seul à m'émouvoir de ce phénomène. Les médias ont ouvert leurs espaces ( JT Télé Bruxelles on line de ce 15/02/08) à une parlementaire bruxelloise qui semble déterminée à alerter ses pairs et poser des limites...Mais bon, jusqu'où réglementer... A suivre, donc... 
 


 

[1] Pour être précis, il faut surtout parler d'indexation.

01:15 Écrit par le rapporteur dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.